noir:fraude:comprendre_la_fraude_du_nom_legal

Comprendre la fraude du nom légal

A priori, vous connaissez le capitalisme, et si ça va bien plus loin que ça ?

Les gouvernements sont des entreprises travaillant au nom des plus grandes banques privés du monde. Cela signifie quoi ? Que toutes les lois écrites censées être dans un but de servir le peuple sont en fait des lois commerciales servant ces banques privés… et maintenir leur puissance et richesse, et donc leur plan, bien réel, d'un nouvel ordre mondial machiavélique. Je ne consens pas à cela !

Ce n'est pas si étonnant que ça, lorsque l'on voit l'état du monde actuel : de pire en pire, et cela avec le consentement tacite de la majorité : les consommateurs ! Nous sommes tous plus ou moins informé de la situation de comment sont fabriqué tel ou tel objet, et pourtant nous continuons d'être (quasiment) les mêmes consommateurs.

Ce n'est pas si étonnant que ça, lorsque l'on visualise l'impact d'une addiction à l'argent ou au pouvoir, addiction des élites : en avoir toujours plus ! Et quand on atteint ses limites, pour en avoir plus, on dépasse le raisonnable et la morale pour user des pires violences qui soit. Ainsi sont nés les sectes sataniques (en gros résumé).

Les gouvernements sont des entreprises qui nourrissent le plan des satanistes (quelque soit leurs noms) à travers les banques mondiales. Les banques mondiales, par la puissance monétaire qui impacte tous les pays, ont pu mener à bien leur mission… jusqu'à aujourd'hui : car de plus en plus de gens s'éveillent, comprennent et changent.

Les gouvernements sont des entreprises utilisant la loi de la mer : le code du commerce (international). Les tribunaux prennent des décisions à l'avantage du gouvernement (satanique) : pas étonnant donc qu'il y ait autant d'injustices, de corrompus, de placements abusifs et de bourreaux protégés. Soit ça rapporte de l'argent, soit ça rapporte de la matière première (humain) pour les énergies négatives, les rituels sataniques.

A lire comme ça, ça peut paraître trop d'un coup, car je résume l'ensemble compris à travers mes rencontres de diverses victimes, à travers mes lectures, à travers la logique et la probabilité du monde actuel aussi. Si c'est trop, aller-y par étape et vérifier sujet par sujet. Vous trouverez de nombreux témoignages et dénonciations, suffisamment vérifiable par des rencontres réels. Ce wiki a aussi pour but de vous fournir plus facilement les documents dénonçant l'ensemble.

Entre vous et votre créateur (ou énergie créatrice ou énergie divine ou peu importe le nom que vous lui donnez), il n'y a aucune autorité. Vous êtes un être humain, vous avez le libre arbitre et tous les droits de jouir de la vie de plus saine et heureuse possible. La seule autorité “sur vous” que l'on pourrait imaginée serait celle du divin : mais elle est à l'intérieur de vous, elle fait partie de vous, vous pouvez l'exercer, c'est vous le créateur !

Bref, pas d'autorité extérieur ! Le système actuel a donc mis en place une fraude pour tenter de nous faire croire l'inverse : celle de la fraude du nom légal.

A votre naissance, vos parents ont signé un acte de naissance. Ce document implique plusieurs choses :

  • la création d'une entité juridique (fictive, entreprise) portant votre nom et prénom en tout majuscule
  • de vous déclarer esclave de (ou appartenant à) l'Etat. Dès votre naissance, vous n'appartenez plus à vos parents : la prétendue justice peut prendre le dessus à tout moment.

En tant qu'enfant, la responsabilité des parents est donc donné à l’État, à travers la création de votre personnalité juridique. Lorsque plus tard, vous serez apte à être conscient et responsable de vos actes (adulte donc), vous signerez un nouveau document, attestant votre consentement à être esclave au service de l'Etat : le certificat de participation à la journée défense et citoyenneté.

Mais vous vous rappelez : il n'y a pas d'autorité extérieure à vous-même. Personne ne peut vous forcer à vous soumettre à qui que ce soit sans votre consentement.

C'est la qu'est la véritable fraude, tromperie (ou dol en terme juridique) : les lois écrites concernent uniquement les entités fictives (personnes physiques ou morales), pas vous, être humain.

Sans le savoir, vous vous faites passez pour votre personnalité juridique. Vous agissez comme si c'était vous, avec soumission, esclavage etc.

A travers ce subterfuge, ils ont réécris vos droits les plus fondamentaux.

Vous êtes un être humain : vous avez des acquis légitimes pour vivre, pour faire l'expérience de la vie sur Terre ! Des droits sacrés, car indispensable : eau, alimentation, abri, terre, aider son prochain…

Les lois écrites ont changé tout ça : pour jouir de ces droits, on vous impose (à votre personne juridique !) des conditions. Vous donnez votre énergie, devenant esclave de la société tout entière.

Ce que l'on appelle Droit (avec un D majuscule = Droit légal) est un faux-droit, car vous devez vous priver de quelque chose (sacrifice: de temps, d'énergie, etc.) pour l'obtenir (ex: Travail pour obtenir salaire, salaire pour se nourrir, nourrir le système pour obtenir une aide sociale, crédit pour se loger…).

  • noir/fraude/comprendre_la_fraude_du_nom_legal.txt
  • Dernière modification: il y a 7 semaines
  • de dryk